mardi 15 mai 2012

Nîmes

Petit débriefing de Nîmes, festival bd de renom où j'ai passé le week-end.
On a bien mangé, bien bu, bien ri, bien dansé et bien dessiné (dans l'ordre). A cette occasion, j'ai réalisé une lithographie, d'une demoiselle avec un P47.  Mes amis c'est un exercice sans filet qui file les chocottes.
les 60 exemplaires imprimés sont en vente auprès de la librairie la bulle. Ils sont numérotés signés.

 
La potence infernale qui porte la pierre.










Le croquis à la sanguine. à la fin de l'opération le "dessin" est détruit car la pierre est nettoyée. Ne resteront que le impressions.

La machine encore plus infernale
qui date de 1910 et qui imprime la litho.
Chaque image est imprimée une par une.








 Le dessin sur la pierre au crayon gras
 (pas de gomme possible). Il faut dessiner à l'envers.










La Litho imprimée (qui du coup est à l'endroit)
Petit coup de trompette, les éditions Paquet
ont raflé les prix de meilleur album jeunesse avec
l'epée d'Ardenois#2 (bravo Etienne Willem)
et meilleur album pour l'edelweiss #1
 (bravo Yann)!

5 commentaires:

Christian a dit…

Ou là chaud chaud l’exercice, en effet pas le droit à l’erreur, mais je constate qu'il en faut plus pour arrêter notre champion.Encore bravo pour le prix :)

GeeBee a dit…

Bravo à Romain Flinstone !
:°)

Vincent 13 a dit…

Une belle journée trop vite passée, des auteurs sympathiques très proches de leur fans, des images plein les yeux... et un mustang dédicacé sur mon dernier envol !
Génial, merci Romain, ainsi qu'à tous tes collègues pour la bonne ambiance sous le soleil du sud !
A bientot...

Fran a dit…

Hello et bravo !

Fran

Anonyme a dit…

Chapeau l'artiste!
Toujours aussi doué.
Mais ... du coup sur la litho ta signature est à l'envers?non?

Didier