lundi 31 mars 2008

Rencontres.

Le festival "fête de la BD" a été une grande réussite, le public est venu nombreux.

L'implantation aéroport/galerie marchande a amené un lectorat très divers composé de fans de bd, mais aussi de passants qui ont découvert les bd et leurs dessinateurs.

L'interêt des manifestations comme celle ci réside à la fois dans le dialogue avec ses lecteurs, mais aussi dans les rencontres avec d'autres auteurs que l'on admire.

Lors de ce week end nous avons rendu visite à un avion de collection magnifique, un authentique Lockheed 12 des années 30, ici en maintenance.
de Gauche à droite,
Régric qui dessine "l'aviation" (les voyages de Lefranc),
Françis Bergèse, le célèbre dessinateur de "Buck Danny",
Olivier Dauger, "Ciel en ruine" (pas encore célèbre mais il y travaille),
Bernard Chabbert le fameux journaliste aéronautique, et propriétaire du loockheed
Joe Dalton...

Jean Barbaud, mon voisin de dédicace,
Ils ne sont pas sur les photos, mais j'ai passé de très bons moments avec Christophe Gibelin, Michel Koeniguer et Franz Zumstein...

A noter que ce festival était international, Il y avait Pahé du Gabon,Walter Taborda d'Argentine, Joe Wight qui a fait le déplacement du Texas et Fraco depuis la Picardie.

mardi 25 mars 2008

Fête de la bd à Genève


Comme je vous l'annonçais il y a quelques jours, je suis toute cette fin de semaine en dédicace à l'aéroport international helvétique.

Le site de la fête de la bd:

http://www.fetedelabd.ch/

L'illustration de l'affiche représente un DC3 qui largue sa cargaison de bd aux abords du lac Léman.

lundi 24 mars 2008

Heinkel 219 "UHU"

Cet avion, dont je viens de finir le modèle est LE chasseur de nuit par excellence! C'était une machine destinée à stopper les attaques nocturnes de la Royal Air Force sur le territoire allemand.

Il était très moderne pour l'époque : cabine pressurisée, train tricycle, siège éjectable et le radar fug 220, couplé à la fameuse "schräge musik". Cette installation servait à tirer les bombardiers dans le ventre -là où ils sont vulnérables- grâce à deux canons de 30, placés en oblique dans le dos de l'appareil.


J'ai monté cette maquette afin de m'aider à dessiner l'avion, car il sera la monture de mon héros dans ma nouvelle bd.

samedi 22 mars 2008

Moonwatch.

Ca-y-est! Elle est mienne!

Depuis longtemps je tournais autour d'une montre mythique, l'Omega Speedmaster...que j'ai enfin acquise vendredi.

Au début des années 60, la NASA recherchait un chronographe de qualité pour ses missions spatiales habitées.
La Speedmaster est la seule de toutes les montres à avoir résisté à toute une batterie de tests tels que l'exposition à des températures extrêmes, au vide, à des humidités intenses, à la corrosion, aux chocs, aux accélérations, à la pression, aux vibrations et au bruit...


Buzz Aldrin pendant une sortie lors de la mission Gemini, le 14 novembre 1966.
Point culminant de l'histoire de cet instrument de précicion, le 20 juillet 1969, lorsque Buzz Aldrin et Neil Amstrong posèrent le pied sur la lune...

« Houston, nous avons un problème ». Durant la mission Apollo 13 en avril 1970, une explosion avait endommagé la principale source d'énergie, obligeant les astronautes à éteindre tous les instruments électriques à l'exception de la radio, ceci afin de conserver l'énergie nécessaire aux manœuvres permettant leur retour sur terre.

Ainsi, le chronométrage de la mise à feu et de l'arrêt des fusées secondaires après 14 secondes permettant la correction de la trajectoire du vaisseau et son retour sur terre reposait uniquement sur la précision de la Speedmaster.


lundi 10 mars 2008

modélisation 3D

Certains lecteurs de "Au-delà des nuages" sont également fans de simulateurs de vol, dont le célèbre Pacific fighters.

Deux d'entre eux ont d'ailleurs créé les modèles aux couleurs des héros de la bd...

voilà ce que donne le Spit V de Pierre vu par "Corktip14",
et le P51 de Allan réalisé par Christian!

vendredi 7 mars 2008

Des avions, toujours des avions

On me demande souvent en dédicace si je suis pilote.
Effectivement, j'ai mon brevet de pilote privé (= pilote du dimanche) depuis 11 ans.

Je voulais vous présenter les machines que j'affectionne plus particulièrement, sur lesquelles je vole régulièrement...

Le Piper PA28 archer II, c'est une bonne machine de voyage, robuste et dans laquelle les gens pas trop à l'aise se sentent bien en sécurité. Avec son moulin de 180 CV, il croise à 220 km/h.



Le piper J3, du même constructeur. C'est un avion de liaison/observation/entraînement qui a formé des générations de pilotes! Ce biplace est un vrai régal à piloter, et avec ces 65 CV, on a le temps de regarder le paysage défiler... Cet exemplaire là date de 1942 et est une véritable pièce de musée volante. Il était l'avion personnel du Maréchal Juin et a fait le débarquement de Provence et la bataille des Ardennes!!


Le piper PA11 est une version civile et modernisée du même appareil . Même si les 90CV se ressentent au décollage, en croisière, on va toujours à la même vitesse que les voitures sur l'autoroute... Il se pilote toujours de la place arrière et on peux voler la porte ouverte!Lui c'est le "spécial", un Nord Construction 858... C'est un avion de collection des années 50. On a l'impression d'être dans un hélicoptère avec son cockpit en bulle.
Rien ne remplace le plaisir du pilotage "à l'ancienne" d'un train classique (avec la petite roulette à l'arrière).