samedi 22 mars 2008

Moonwatch.

Ca-y-est! Elle est mienne!

Depuis longtemps je tournais autour d'une montre mythique, l'Omega Speedmaster...que j'ai enfin acquise vendredi.

Au début des années 60, la NASA recherchait un chronographe de qualité pour ses missions spatiales habitées.
La Speedmaster est la seule de toutes les montres à avoir résisté à toute une batterie de tests tels que l'exposition à des températures extrêmes, au vide, à des humidités intenses, à la corrosion, aux chocs, aux accélérations, à la pression, aux vibrations et au bruit...


Buzz Aldrin pendant une sortie lors de la mission Gemini, le 14 novembre 1966.
Point culminant de l'histoire de cet instrument de précicion, le 20 juillet 1969, lorsque Buzz Aldrin et Neil Amstrong posèrent le pied sur la lune...

« Houston, nous avons un problème ». Durant la mission Apollo 13 en avril 1970, une explosion avait endommagé la principale source d'énergie, obligeant les astronautes à éteindre tous les instruments électriques à l'exception de la radio, ceci afin de conserver l'énergie nécessaire aux manœuvres permettant leur retour sur terre.

Ainsi, le chronométrage de la mise à feu et de l'arrêt des fusées secondaires après 14 secondes permettant la correction de la trajectoire du vaisseau et son retour sur terre reposait uniquement sur la précision de la Speedmaster.


6 commentaires:

Anonyme a dit…

Le modèle mythique de la conquête de l'espace, très belle acquisition, magnifique!

J'ai croisé il y a quelques années à la foire horlogère de Bâle, sur le stand Omega, le dernier humain a avoir marché sur la lune à ce jour, Eugene Cernan. Impressionnant, droit comme un i, une forme physique comme s'il était dans la trentaine, alors qu'il était à ce moment-là aux alentours des 70 balais. Il a écrit "Last Man on the Moon", ses mémoires sur les vols Apollo. On en parle moins que Armstrong forcément...

Bref, accro d'aviation et d'horlogerie (et de bd bien entendu!), j'ai craqué pour ma part pour l'icônique Navitimer de Breitling.

A+
X

Romain a dit…

argh, il ne faut pas me tenter pour la navitimer!

faut que j'en vende des bd avant de commencer à voiloir collectionner les montres de pilote!

RaNma a dit…

Les montres Poljot de cosmonautes russes sont certainement moins onéreuses si tu veux commencer une grosse collection ;)

Sinon, ton joli NF-104 en vrai, j'ai pu le toucher: http://rsvj.ath.cx/gallery/gallery-data/edwardsafb/IMG_1667.jpg

Benoit a dit…

Bonjour Romain,

Le NF-104 est-il disponible en affiche ?

Merci de me tenir au courant.

Benoit (benoit@survoldefrance.fr) - www.survoldefrance.fr

PS : très chouette les tomes "au-dela des nuages" !

Anonyme a dit…

Comme le dit RaNma, les montres russes sont accessibles en particulier la reproduction de celle de Youri Gagarine,
http://www.netgrafik.ch/space1.htm
premier homme dans l'espace, avec une copie d'un mouvement LIP des années soixante, une toute petite montre pas du tout tape à l'œil mais très "sixties" finalement.
Au fait... très beau travail de dessin, pour mon plaisir j'aimerais voir plein de crayonnés mais tu as peut-être autre chose à faire....

Ed Devin a dit…

Esta es realmente información muy útil que he encontrado a través de la búsqueda de la palabra clave rolex replique montre